RONDE VAN VLAANDEREN CYCLO

Publié le par vincenteam


Dimanche, je me suis rendu en compagnie  de Cédric, Gilles, Mathéo, et Stéphane pour participer au tour des Flandres cyclo. Nous n'étions pas les seuls car 19000 cyclistes ont roulé sur ce parcours mythique.
Debout à 5h40 pour être au rendez-vous à 7 heures à Rulles, la journée allait être longue !
Au programme des réjouissances 140 kilométres, 16 berg et quelques secteurs pavés (trop peu de l'avis de Gilles)
Nous arrivons sur place vers 9 heures et devons nous garer à 5 kilomètres du départ.
Cédric et moi sommes déjà inscrits  mais le reste de la clique doit encore s'inscrire. Nous découvrons le barnum du lieu de départ.


















Allez c'est parti, à nous les berg.
Le 1er berg n'est qu'à  une trentaine de kilomètres du départ, ça nous servira d'échauffement.
Première constatation, si la sécurité et la signalisation aux carrefours sont impeccables, sur la route c'est un joyeux bordel !!!!
Les routes n'étant pas fermées à la circulation, on double les voitures par la droite, par la gauche, on remonte des pelotons dans  lesquels des cyclistes qui n'ont jamais roulé en peloton. Il faut être hyper attentif aux vagues dans ces groupes,  à ceux qui s'arrêtent n'importe comment et aux gourdes qui jonchent le sol dans les secteurs pavés.
Gilles en fera les frais, il se fera accrocher par un autre et ira embrasser le ciment flamand mais par chance juste une égratignure au genou.
Arrive le premier vrai secteur pavé, la révélation pour Gilles, les pavés c'est son truc (c'était la saint Gilles ce dimanche). Un seul mot d'ordre sur les pavés, rouler le plus vite possible, ne pas être crispé sur le guidon, savoir profiter des bas cotés en terre et regarder loin devant soi pour éviter les gloglos en perdition et les gourdes et avec tout cela vous avez un super massage des fesses des bras et des épaules.
Les pavés :
Cédric le roi du bas côté
Stéphane étire le peloton

Mathéo attentif
Cédric sur le haut du pavé !!!!!

le premier berg se profile, nous sommes sur une route assez large et  tout à coup  une flèche à droite, tiens on entre dans une allée de garage !! Euh non c'est le Molenberg

Sympathique ce 1 er berg, mais les pavés à plat c'est déjà pas évident mais alors dans les bosses !!!

Arrive le 1 er ravitaillement : une orgie ! Dans un immense hangar, 3 énormes tables avec bananes, gaufres, pain d'épices, isostar à gogo.


Ensuite vient la partie la plus intéréssante :

Vieux Kwaremont :

Le vieux kwaremont se passe sans trop de problème

Le Paterberg :

Là il faut vraiment s'arracher sur la fin et il y a du monde à pied donc pas évident de se frayer un chemin mais ça passe !!
Gilles s'arrache au sortir du Paterberg















































Le Koppenberg :

La seule déception de cette journée, un monde de fous dans la bosse, dès le début de l'ascension,  bon nombre de cyclistes sont déjà à pied, mais le début se passe correctement, il faut jouer des coudes, pousser l'un ou l'autre, mais à  mi-pente un gars devant moi s'allonge lourdement sur le pavé sans même déclipser !! Je l'insulte copieusement et dois me résigner à finir à pied car vu le monde et l'adhérence précaire impossible de repartir !!! Il faudra que je revienne mais un jour plus calme. Cédric et Stéphane arrivent à passer le berg, mais Mathéo et Gilles sont dans le même cas que moi.

Aprés se succède berg en pavé et berg en asphalte





















































































Varentberg



































































































C'était alors l'heure du second ravitaillement. Après avoir fait le plein de solide et de liquide nous voilà repartis pour les 40 derniers kilomètres




































































En haut de l'Eikenmolen on s'arrête pour attendre tout le monde, Stéphane et Mathéo arrivent, mais pas de Gilles


















Le premier qui voit Gilles a gagné !!!!!











Pour finir après 25 minutes d'attente et  après que Cedric se soit tapé 3 kilomètres à contresens (sait on jamais Gilles étant champion toutes catégories de la crevaison) nous décidons de terminer notre périple.
Il restait 2 berg pour achever.

Le mur de Grammont: de mon point de vue le plus beau !!! où il y avait beaucoup de monde pour nous encourager

Et le Bosberg :

Il ne restait plus alors qu'une dizaine de kilomètres que nous avons bouclé à toute vitesse poussés par le vent et tels des Stijn Devolder coupé la ligne d'arrivée officielle.

Nous retrouverons Gilles bien plus tard sur l'aire de départ (frigorifié), on ne s'était pas vu en haut de l'Eikenmolen, il pensait que l'on était devant et nous le croyons derrière !!!!
Enfin tout s'est bien fini nous ramènerons Gilles jusqu'à la voiture.


 3 gars, 3 vélos dans une A3 !!!!














Un bon poulet frites à  Wavre pour clôturer cette journée (debout 5h40 rentré 22h10)


J'ai passé une super journée, merci à Cedric de m'avoir embarqué dans cette aventure et à Stéphane, Mathéo et Gilles pour leur bonne humeur. Une super expérience sur ce Ronde Van Vlanderen, la course d'un jour de l'année pour Cedric mais la numéro 2 pour moi !!!
La numéro 1 c'est dimanche prochain : l'enfer du Nord(ben oui je suis un ch'ti un vrai)

Publié dans ROUTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
http://jeremiekempf.over-blog.com/
Répondre
V
@ Gilles et Steph : aux cloches je n ai pas reçu de jambes mais des chocolats (j'en ai reçu beaucoup j ai du tendre les 2 bras )@ Cedric c'est sur il faudra y retourner@ Cedric VD  la version française svp je ne comprend pas ce dialecte@ Matteo certainement un excellent souvenir@Jo j'espere que ce sera la bonne parce que je l ai encore en travers de la gorge
Répondre
J
J'avais mis sur le site de Cédric : "Et bonne m... pour le Koppenberg". En effet, c'est quitte ou double dans cette côte avec ce monde. J'ai fait 2 fois cette cyclo par le passé. Je suis parvenu à la grimper sur le vélo qu'une seule fois... C'est râlant ! Enfin, la prochaine fois sera la bonne pour toi.
Répondre
M
Merci pour l'agreable journée sportive que l'on a passé, un'experience à faire et peut etre à réfaire avec un peu plus de Km dans les jambes pour vous éviter les longues attentes en haut des "bergs" et pour avoir le plaisir de vous  lancer sur le plat.  Sans doute un excellent souvenir !!
Répondre
C
goedendag dwerg, ik heb de mooi foto gekeken en ik denk dat je hebt good verdragen op je fiets in de kust van grammont en verschillend ook!!proficiat voor de korte inhoud en tot de volgende keer!!!De Fenek.
Répondre