LA COURSE DES ECUREUILS

Publié le par vincenteam


Ce dimanche matin, je me suis rendu à Heinsch (le village voisin) pour une allure libre hors challenge. J'avais rendez vous à 9 heures avec Cédric, c'est donc vers 9 heures 05 que je le retrouve (un monde de fou sur le periph nord de Freylange m'a retardé).
Nous voilà parti pour effectuer les 5.6 kilomètres du circuit en reconnaissance. Mis à part les 500 mètres qui permettent d'accéder au bois et d'en revenir (ils sont en macadam), il n y a pas un mètre de sec et par endroit ça s'apparente à un bain de boue !!
Pour cette 2 ième édition de l'allure libre de Heinsch, le parcours est identique à l'année dernière, super agréable et cette année bien fléché.
A 10 h le départ est donné et d'entrée de jeu un coureur (que Cédric connait mais dont j'ignore le nom) part comme un boulet de canon (on ne le reverra plus jusqu'à la ligne d'arrivée).
Quant à moi, je suis "confortablement" installé dans les baskets de Cédric, aux alentours de la 8 ou 9 ième place.
Le rythme est soutenu mais je n'ai pas l'impression d'être dans le rouge. Une fois rentré dans le bois Cédric commence à accélérer et doubler les coureurs qui nous précèdent. Je lui emboîte le pas jusqu'à la descente qui mène au gros chêne car dans une partie très délicate je n'arrive pas à doubler un concurrent et perds rapidement une vingtaine de mètres.
Au niveau de la bifurcation des deux distances je compte une quarantaine de mètres de retard sur Cédric mais je n'aperçois personne devant lui et derrière moi le trou est fait.
La partie en singletrack le long de l'étang de Tatert bien que très grasse est très amusante, mais la partie de plaisir ne va pas durer très longtemps car se profile   cote d'environ 500 mètres  d'ascension dans les genêts.
Je fais le forcing dans la côte car Cédric n'est pas loin devant et au sommet de celle-ci environ 10 mètres nous séparent (enfin je sais qu'en fin tacticien il a géré la montée). Le retour vers la ligne d'arrivée s'effectue en descente et sur le macadam, je n'aurai plus aucune chance de revenir.
Nous franchissons la ligne en 2 ième et 3 ième position (10 secondes nous séparent), l'homme pressé du départ ayant gagné ce 5,6 kms.
Je suis très satisfait de cette course car j'améliore d'une minute mon temps (24 minutes 16) par rapport a l'année dernière (ou c'était sec) et je gagne une place au classement avec un faible entraînement en course a pied !
Pour 2009 la priorité est donnée au vélo mais je ferai tout de même des allures libres hors challenge (plus conviviales surtout le décrassage au bar) et je remets cela des jeudi prochain a Saint Léger.

Publié dans CAP HORS CHALLENGE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tu termines bien l'année. Félicitations.
Répondre