VAL DE TILLET

Publié le par vincenteam


La 9 ième manche du VAL se déroulait ce dimanche à Tillet tout près de Saint Ode. La motivation n'est pas pas extrême (il me manque pas mal d'heures de sommeil et j'ai encore mal aux jambes de vendredi, en résumé je suis complètement cramé).
Nous arrivons avec Cédric VD vers 8h30 (il est venu me chercher) et dès l'échauffement je sens que j'ai les cannes creuses.
A 9 h pétantes le départ est donné comme d'habitude très rapidement sous l'impulsion de Philippe De lie et Thomas Baisir.
Après à peine 500 m je n'avance déjà plus. Il me faudra bien 6 kms pour trouver un semblant de rythme et dans une longue côte en ligne droite, je vois enfin un concurrent (du val rouge) sur lequel je peux revenir. Je fais un gros effort dans la côte et en haut de la côte il me reste à peine 20 m à boucher ce qui sera fait dans la descente (assez cassante). Nous croisons Eric Pondant à pied car il a crevé dans les rocailles.
Au niveau du ravitaillement, une erreur d'aiguillage nous oblige à revenir sur nos pas pour vérifier que ns sommes bien sur la bonne route, ce qui nous vaut d'être rejoints par un troisième larron qui s'avérera par la suite être le plus gros suceur de roue de toute la province du Luxembourg.
Nous nous relayons à 2 (avec une sangsue sur le porte bagage) sur un magnifique parcours mais avec un fléchage plus que limite. A environ 5 km de l'arrivée, nous nous retrouvons perdu au beau milieu d'un centre de vacances et il nous faut à nouveau 5 bonnes minutes pour retrouver notre chemin.

Dans les derniers km, je suis obligé de laisser partir mon compagnon de relais, mais mon garde du corps veille consciencieusement ma roue arrière jusqu'à 100 m de la ligne où ,sans aucune gêne sprinte pour passer la ligne devant moi.
Je pensais finir aux alentours de la 7ième place, mais d'autres s'étant encore plus plantés que nous sur le parcours, j'hérite donc (un peu miraculeusement) de la 4 ième place après 1 heure 33 minutes d'effort.
Geoffrey gagne le 30 kms (le seul à ne pas s'être trompé) et sur  le 45 kms , c'est Philippe De lie qui l'emporte (alors que Cédric était largement en tête, mais lui aussi s'est trompé de chemin).

Publié dans VAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Yan, Yan, Yan,En tous cas, tu démarres plus vite avec la gueule qu'avec un vélo sur le VAL. MDR
Répondre
M
4ème, ce n'est pas si mal. Après l'entraînement que tu vas avoir à Barcarès, tu vas leur mettre la pâtée en rentrant.
Répondre
C
Ton suceur de roue, un Windose  ou un routier ?? :-)Je me suis pas trompé de chemin, je voulais juste voir un coin que je ne connaissais pas, nuance ! :-) 
Répondre
Y
Ca alors, quand j'ai lu ton résumé, je pensais que tu parlais de Roger (lol), mais vu le commentaire, ça ne doit pas être lui, finalement (re-lol).Allez, bientôt les vacances, tu vas tous leur mettre la cale en rentrant.A+
Répondre
L
Simplement quelques mots pour préciser que : cette course est seulement la 4ème pour moi depuis plus de 10 ans. Il me semble néanmoins que sur cette dernière moitié je suis passé 2 ou 3x devant, si je suis derrière c'est que je ne sais pas aller plus vite tout simplement. Aussi il me semble que les 2 deniers kilomètres tu étais dans ma roue..tu es passé à 500 mètres +ou - de l'arrivée, ça vaut dire que j'ai pas le droit de donner un dernier effort pour passer la ligne ??? Je dois attendre sagement derrière ?? où vas-t-on ?? Le vtt c'est pas d'la route...Je comprends pas..certains auront plus de facilités dans telle ou telle portion...moi j'essayais tout simplement de suivre..et quand j'ai pu, je suis passé...si c'était pas ton jour j'y peux rien. Il était libre à toi de te détacher avec le concurrent devant nous. Je pense aussi qu'il est pas utile de remettre en cause son résultat sur tel ou tel vttiste. J'ai jamais et tiendrai jamais en compte que mon résultat dépend de l'un ou l'autre....Sans rancune, à bientôt
Répondre