VAL DE STRAINCHAMPS

Publié le par vincenteam


Ce dimanche le VAL faisait étape à Strainchamps (un blède aux environs de Fauvillers), le beau temps était enfin de la partie.
Radelange
Le BC La Rulles était une nouvelle fois bien représenté, avec: Roger, Bill, Geoffrey!!??, et moi-même alignés pour le 30 kms et Cédric et Yannick pour le 45. 
Une fois inscrit, je décide d'aller m'échauffer mais je m'aperçois très vite que ma lumineuse idée de changer de chaîne samedi soir à 20h était vraiment une connerie!
En effet, n'ayant changé que la chaîne, mon plateau du milieu (trop usé) ne tient pas la chaîne et idem pour les pignons les plus usés de la k7. me voilà condamné à faire la course sur la plaque ou sur le petit plateau.
A 9h, le départ est donné au pied d'une côte. J'ai énormément de mal à me mettre en route et après 2 bons kms je trouve enfin mon rythme mais le peloton a déjà pris la poudre d'escampette
Au profit de la côte suivante je reviens sur Cédric VD (qui n'est pas non plus au mieux de sa forme: bbcue bien arrosé la veille).
Nous unissons nos forces pour revenir sur la tête de course du Val rouge (30 kms).
Après quelques kilométres au profit d'une partie découverte, nous aperçevons ceux que nous pensions être le 1ier et le 2ième. Nous revenons relativement facilement sur le 1er des deux et alors que nous étions prêts à embrayer pour revenir sur celui qui nous semblait être en tête (nous n'étions pas au courant que Geoffrey faisait le 30kms, je crois qu'il prépare un marathon de 120 kms en 4 étapes lol) quand dans une descente une branche vient se prendre dans mon dérailleur et plie la patte de dérailleur.
Je m'arrête aussitôt pour constater que j'ai maitenant un dérailleur directement greffé dans les rayons de ma roue arrière.
Je me retrouve alors à pied jusqu'au 1er ravitaillement (environ 1,5kms) tout en voyant défiler toute la concurence. Arrivé au ravitaillement je tire dans tous les sens pour essayer de redresser la patte du dérailleur et j'en profite pour prendre mon 2ième petit dèj de la journée.
Je repars en compagnie de Bill après le ravitaillement mais je le lâche assez rapidement car quitte à faire la course autant se faire mal jusqu'au bout.
Je reviens petit à petit sur des concurents mais à 5 kms de l'arrivée, je vois notre Roger national qui a crevé. Je me mets donc en mode Touring secours mais je ne peux malheureusement pas l'aider car on n'arrive pas à démonter sa pipette de tubeless.

Je repars donc pour les 5 derniers kms pour terminer 15ième de ce Val sur 36.

C'est donc Goeffrey qui gagne le 30 et Cedric le 45

Bon ben 5 VAL et 3 galéres c'est un beau bilan. Esperons que ça ira mieux pour la suite le 3 aôut a Senomchamps !!!





Publié dans VAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Touriste !!!! Même moi, je vérifie mon vélo le jour avant (mais pas plus tôt) ! C'est bien pour Roger, il a trouvé son  porteur d'eau ! Enfin, dommage tous ces soucis mécaniques car tu semblais avoir les jambes ! Partie remise ....
Répondre
M
Ce n'était pas jour de chance...
Répondre
Y
Je t'avais dit que ton dérailleur était trop proche de tes rayons ... ;-)Bon pour le VAL 30, ça risque d'être comme ça jusqu'au bout: on a décidé de faire une razzia: Cédric gagne les Noir, et Geoffrey et moi on se relaie sur les Rouge.  A+
Répondre